atelier sur la protection sociale decembre 2015

L’étude sur l’état des lieux de la protection sociale dans les entreprises privées du Burkina Faso validée

Le 21 décembre 2015, le Conseil National du Patronat Burkinabé (CNPB) a organisé à Hôtel Palm Beach un atelier de validation de l’étude sur l’état des lieux de la protection sociale dans les entreprises privées du Burkina Faso.
Cet atelier qui a réuni une quarantaine de participants constitués de gestionnaires des ressources humaines et de représentants d’employeurs des cadres de concertation relatifs aux questions de travail, de dialogue social et de protection sociale, a bénéficié de l’appui financier de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.
La cérémonie d’ouverture était présidée par Dr. YAMEOGO Jean Baptiste, Président du Comité statutaire, représentant le Président du Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB), Monsieur Birahima NACOULMA. Il avait à ses côtés Monsieur Docteur Camille KABORE, Secrétaire chargé du travail, des affaires sociales et corporatives du CNPB, Monsieur Hyacinthe ZOURE, Président de la Commission communication et de l’événementiel du CNPB et Madame Philomène YAMEOGO, Secrétaire générale du CNPB.
Les objectifs de l’atelier étaient de restituer les résultats de l’étude enquête et de recueillir les observations et amendements des participants afin d’enrichir le rapport provisoire
La présente étude enquête rentre dans le cadre des activités de mise en œuvre du plan d’action opérationnel de la politique nationale de la protection sociale que le CNPB a décidé de réaliser.
La réalisation de l’étude enquête sur la protection sociale dans les entreprises poursuit les objectifs suivant :
• Présenter l’état des lieux de la protection sociale dans les entreprises
• disposer d’informations et de statistiques sur l’état des lieux de la protection sociale dans les entreprises privées afin de formuler des recommandations d’amélioration des conditions de vie et de travail des employés ;
• améliorer la productivité des entreprises ;
• renforcer le dialogue social.
Dans son intervention, Docteur YAMEOGO a au nom du Président du Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB) souhaité la bienvenue à l’ensemble des participants avant de traduire la place de choix que le Patronat burkinabé et ses membres accordent depuis 1974 à la question de la protection sociale des travailleurs.
Il a ainsi relevé toute l’importance de la tenue du présent atelier dont la finalité est de valider les résultats de l’étude sur l’état des lieux de la protection sociale dans les entreprises privées du Burkina Faso, de disposer d’informations et de statistiques fiables afin de formuler des recommandations pertinentes pour l’amélioration des conditions de travail des employés et de
Avant de terminer son propos, Docteur Jean-Baptiste YAMEOGO a tenu à réitérer ses remerciements à la Caisse nationale de sécurité sociale pour son précieux appui à la réalisation de la présente activité.
Tout au long des travaux, les participants ont mis leurs expériences à contribution pour faire les commentaires et les amendements nécessaires à l’amélioration du contenu de l’étude.

De manière générale, les participants ont salué la qualité de l’étude, félicité le Patronat burkinabè pour le choix de la thématique et formulé des recommandations aux entreprises, à la CNSS, l’OST, le Patronat, les structures concernées par la mise en œuvre des contrats d’assurance souscrits par les entreprises pour leurs travailleurs, l’Etat, toutes choses qui permettront certainement de faire un pas de plus vers l’amélioration de la pratique de protection sociale dans le monde du travail.
Et comme en prélude à la mise en œuvre des recommandations, la Secrétaire Générale du CNPB qui a prononcé le mot de clôture de l’atelier a annoncé aux participants que la présente activité de validation sera suivie en 2016 d’autres ateliers de renforcement des capacités des employeurs sur la législation sociale respectivement à Ouagadougou et Bobo Dioulasso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *