le-president-cnpb-decore-par-le-cames

Le Président du Patronat burkinabé élevé par le CAMES au rang d’officier des palmes académiques

Le Président du Conseil National du Patronat Burkinabé (CNPB), Monsieur NACOULMA Birahima a été élevé le 1er décembre 2016 par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) au rang d’officier de l’ordre international des palmes académiques. La cérémonie de décoration s’est déroulée au Pacific hôtel de Ouagadougou, en marge de l’ouverture de l’atelier de validation de l’état des lieux de l’assurance qualité dans les Etats membres du CAMES, placée sous la présidence du Ministre burkinabé de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, le Pr Filiga Michel SAWADOGO.

A travers cette décoration, le CAMES entend reconnaitre et saluer l’implication personnelle du Président du CNPB à la réussite de la première Rencontre Internationale des Dirigeants d’Entreprises et Patronats de l’Espace CAMES (RIDEPEC) tenue à Ouagadougou le 18 juillet 2014. Cette rencontre qui avait réunis les chefs d’entreprises, les organisations patronales et les chefs d’établissements d’enseignement supérieur des pays membres du CAMES, a ouvert des perspectives nouvelles pour le renforcement de la synergie entre l’enseignement supérieur et les milieux économiques qui ont été matérialisées par la signature de protocoles d’accords entre la Fédération des Organisations Patronales de l’Afrique de l’Ouest (FOPAO), l’Union des patronats de l’Afrique Centrale (UNIPACE) et le CAMES.

Au cours de cette cérémonie une vingtaine d’enseignants/chercheurs et chercheurs burkinabé ont également reçu des distinctions.

mot-president-cnpb-deoration-camesS’exprimant au nom des récipiendaires, Monsieur NACOULMA a remercié les membres du Conseil de l’Ordre qui par leur délibération viennent de les accueillir dans l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES.

Pour les enseignants-chercheurs et chercheurs distingués, il a indiqué que ces distinctions doivent se traduire par plus de conseil, d’encadrement à la pédagogie et à la recherche à l’endroit des jeunes enseignants et chercheurs pour une relève de qualité.

Au nom du CNPB et de la FOPAO, il a remercié, le CAMES pour cette marque de considération et a rassuré qu’il s’efforcera à rapprocher d’avantage, l’enseignement supérieur et l’entreprise au Burkina Faso et dans la sous-région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *