Presidium_rencontre_BCEAO_CNPB_mai_2017

Première rencontre semestrielle 2017 entre la BCEAO et le Patronat Burkinabé

Le mardi 30 mai 2017, il s’est tenu dans les locaux de la BCEAO, la première rencontre semestrielle de l’année 2017 entre la Direction nationale de la BCEAO et le Conseil National du Patronat Burkinabé.  Cinquième  du genre, ces rencontres semestrielles entre les Directions nationales de la BCEAO et les Patronats des pays de l’Union, ont été instituées en 2015 par le Gouverneur de la BCEAO. Elles constituent un cadre d’échanges approprié pour d’une part, apporter des solutions à certaines préoccupations du secteur privé vis-à-vis du système monétaire et financier, d’autre part formuler des suggestions pour l’amélioration de l’environnement des affaires. Elles permettent aux opérateurs économiques d’être édifiés par les informations et statiques que la BCEAO leur apporte sur la situation économique, financière et monétaire de l’union.

La rencontre qui a été présidée par le Directeur National de la BCEAO, Monsieur Charles Luanga KI-ZERBO, avec à ses côtés Monsieur TOGUYENI Harouna, secrétaire chargé de l’information du CNPB, porte-parole du Bureau, a connu la participation d’une vingtaine de représentants d’organisations professionnelles et d’entreprises.

Apres les mots introductifs du Directeur National de la BCEAO et du représentant du Président du CNPB qui ont tous relevé avec satisfaction une tendance à la reprise de l’activité économique, les travaux se sont déroulés autour de trois points :

  • Point sur la mise en œuvre des recommandations de la rencontre précédente ;
  • Retour d’informations économiques ;
  • Réponses aux préoccupations.

rencontre_BCEAO_CNPB_mai_2017

La rencontre précédente tenue le 16 novembre 2016 avait formulé 4 recommandations aussi bien à l’endroit du CNPB que de la BCEAO. L’état de mise en œuvre de ces recommandations a été examiné au premier point de l’ordre du jour.

A titre du retour d’informations économiques, la Direction Nationale de la BCEAO a fait quatre exposés sur :

  • La situation économique récente ;
  • le projet en cours de rénovation de l’échantillon du dispositif de suivi de la conjoncture ;
  • le rapatriement des recettes d’exportation ;
  • Le dispositif de financement des PME/PMI de la BCEAO.

Ces exposés ont été suivis d’échanges très enrichissants qui dénotent toute l’importance de ce cadre qui permet d’être informé sur les initiatives en cours au niveau de l’institution monétaire communautaire.

Les travaux se sont poursuivi autour de la liste des préoccupations recensées par le Patronat en rapport avec le système financier qui comportait quatre (04) points relatifs à :

  • L’accès au crédit d’investissement pour le secteur de l’enseignement privé ;
  • La facilitation de l’accès au crédit habitat ;
  • L’exigence de nouvelle immatriculation au registre du commerce dans les pays voisins, lors de l’ouverture de comptes bancaire pour des opérations avec des entreprises partenaires ;
  • La non application par le service des impôts, de la réglementation sur les instruments de paiement.

A ces préoccupations, des réponses ont été apporté par la Direction nationale de la BCEAO suivies d’échanges à bâton rompu qui ont permis d’éclairer les participants sur les actions encours au niveau de la banque centrale pour améliorer l’accès au financement mais aussi de mettre à nu, les impacts négatifs de certaines dispositions qui sont prises par les autorités locales ou communautaires.

Documents de la rencontre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *