presidium_point_de_presse_2_aout2018

Processus de renouvellement des organes du CNPB : les grandes innovations des nouveaux textes statutaires présentées aux hommes de medias

Suite à l’adoption de ses nouveaux textes  statutaires le 12 juillet 2018 par l’Assemblée générale extraordinaire, le Conseil National du Patronat Burkinabé (CNPB) a tenu le 02 août 2018, un point de presse avec les hommes de médias en vue de leur présenter les grandes innovations contenues y relatives  et les informer sur le reste du processus devant conduire au renouvellement des organes du CNPB,  notamment la présidence.

Cette rencontre a été animée par le Secrétaire à l’information, porte-parole du Bureau du CNPB Monsieur Harouna TOGUYENI qui avait à ses côtés  Docteur YAMEOGO Jean Baptiste Président du comité de relecture de textes du CNPB, Monsieur MILLOGO Hubert Vice-président du comité de relecture et Monsieur BOUGOUMA Théophane Vice-président du comité statutaire provisoire.

Monsieur TOGUYENI a dans la déclaration liminaire rappelé le processus qui a permis d’élaborer et d’adopter les nouveaux statuts et règlement intérieur du CNPB, processus  dominé par les travaux du comité de relecture qui était composé d’une vingtaine de membres  issus des organisations professionnelles du CNPB  et de personnes ressources.

Les travaux dudit comité ont permis de parvenir à de nouveaux statuts et règlement intérieur enrichis des observations recueillies auprès de l’ensemble des organisations membres du CNPB. Lesdits textes ont été soumis  le 12 juillet 2018 aux membres en assemblée générale extraordinaire, qui les ont adoptés.

Au titre des innovations contenues dans lesdits textes, on peut retenir entre autres :

  • la clarification des conditions et procédures d’adhésion des entreprises et des organisations à caractère patronal avec la prise en compte de l’assujettissement à la législation sociale ;
  • une meilleure définition des attributions et du fonctionnement des organes statutaires ;
  • la hausse du nombre des membres du bureau ;
  • la structuration des représentations régionales du CNPB ;
  • L’introduction de dispositions sur la discipline ;
  • le renforcement des dispositions sur le régime électoral du président du CNPB ;
  • La limitation du mandat du président  à 5 ans renouvelables une (1) fois
  • La limitation de l’âge du candidat à la présidence du CNPB etc.

Poursuivant, Monsieur TOGUYENI a indiqué qu’après l’adoption de ces nouveaux textes, la prochaine étape de la mission confiée au Bureau actuel sera d’organiser le renouvellement des instances avec notamment l’élection du prochain président du CNPB.

Le règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale contient des dispositions très claires à travers le régime électoral qui précise les conditions d’éligibilité du président du CNPB et des membres du bureau, la composition du dossier de candidature, le déroulement du processus.

Ainsi, peuvent faire acte de candidature à la présidence du CNPB, les personnes physiques qui remplissent les conditions suivantes :

  • Etre de nationalité Burkinabè ;
  • jouir de ses droits civiques et n’avoir fait l’objet d’aucune condamnation pénale pour crime de droit commun ou crime économique, ni de sanction civile ou administrative, lui interdisant soit d’exercer une activité commerciale, soit de gérer, d’administrer ou de diriger une personne morale ;
  • avoir au plus 75 ans à la date de l’élection ;
  • être ou avoir été un membre dirigeant d’une organisation professionnelle ou entreprise adhérente ;
  • être proposé par une entreprise ou une organisation professionnelle ayant  deux (02) ans d’ancienneté comme membre du CNPB et  à jour de ses cotisations;
  • n’être pas membre d’un organe dirigeant d’un parti politique.

Au titre des organes du processus électoral, le porte-parole du bureau du CNPB a précisé qu’un comité statutaire provisoire composé de 7 personnes a été mis en place lors de l’assemblée générale du 12 juillet 2018 pour conduire le processus électoral.

Les demandes de candidatures sont adressées au président dudit comité statutaire et reçus au secrétariat du CNPB à partir du 03 septembre jusqu’au 6 septembre 2018.

Dès la clôture de la phase de dépôt de candidatures, le Comité statutaire provisoire examinera les dossiers reçus et vérifiera leur conformité vis-à-vis du règlement intérieur.  Les dossiers complets et conformes seront validés et transmis au Bureau du CNPB qui convoquera l’Assemblée générale élective prévue pour se tenir le 11 octobre 2018.

Seuls les délégués des organisations professionnelles membres à jour a de leurs cotisation participeront au vote qui se fera à bulletin secret.  Le dépouillement se fera séance tenante par le Bureau de séance  et les résultats sont proclamés par le Président du Bureau de séance.

Avant de se prêter aux questions des hommes de medias, Monsieur TOGUYENI a terminé son propos en émettant le vœu de parvenir à la mise en place de nouveaux organes qui renforcent l’organisation dans un esprit de consensus et de solidarité, valeurs qui ont toujours caractérisées le CNPB depuis sa création comme l’ont souhaité les membres lors de l’assemblée générale du 12 juillet dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *