audience chez MJPEJ

Formation professionnelle : Une délégation du Patronat Burkinabè chez le Ministre de la Jeunesse

Le Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entreprenariat des Jeunes (MJPEJ), M. Salifo TIEMTORE, a reçu en audience le jeudi 14 février 2019, une délégation du Conseil National du Patronat Burkinabé (CNPB) conduite par le Vice-Président chargé du Dialogue social du CNPB, M. Harouna TOGUYENI. La délégation est allée solliciter l’accompagnement du Ministre TIEMTORE pour le lancement du Programme d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (PAFPA) prévu pour se tenir le vendredi 22 février 2019 à Gampéla sous le haut-patronage de Son Excellence Monsieur le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré.

Monsieur TOGUYENI après les salutations d’usage, a traduit au Ministre, les félicitations du Patronat Burkinabé pour sa récente nomination à la tête du département en charge de l’emploi et lui a souhaité beaucoup de courage et de succès dans sa mission. Entrant dans le vif du sujet, il a fait une brève présentation du programme PAFPA  et des innovations qu’il entend introduire.

Le programme est une réponse à la problématique de l’insertion professionnelle, élaboré de manière participative avec l’implication de l’État, de la Coopération suisse et du CNPB. Il est doté d’un budget de plus de 3 milliards et permettra de former 8000 jeunes dans divers métiers à travers une approche duale qui place l’entreprise au cœur de la formation.

Le programme inclut également la formation de 1000 formateurs endogènes et maîtres d’apprentissage.

La cérémonie de lancement officielle de ce programme est  prévue pour le vendredi 22 février 2019 sous le haut patronage du Premier ministre.  Aussi, la délégation a vivement souhaité la présence du Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (MJPEJ), M. Salifo TIEMTORE et les plus hautes autorités.

La délégation a également profité de cette audience pour revenir sur les diligences nécessaires à une mise en œuvre réussie du programme.

Pour le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes, Salifo TIEMTORE, « la formation professionnelle est au centre de tout et le manque de qualification est une cause de précarité chez les jeunes ». Il s’est réjoui que le PAFPA soit en phase avec les aspirations de son département. Tout en félicitant le CNPB pour son leadership, il a souhaité que de telles actions se multiplient. Du reste, il a marqué la disponibilité de son département à accompagner le CNPB pour une mise en œuvre réussie des activités du programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *