Photo famille delegation cnpb  chez premier ministre

Situation nationale : Une délégation du Patronat Burkinabè chez le Premier Ministre

Le Premier Ministre SEM Christophe Joseph Marie Dabiré a reçu le mardi 16 avril en audience une délégation du Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB) conduite par son Président Monsieur Appolinaire COMPAORE. Pour la délégation, c’est une visite de courtoisie et d’échanges sur le climat social et sécuritaire qui affecte les activités des entreprises.

Au sortir de l’audience, le Premier Vice-Président du CNPB M. Seydou DIAKITE, prenant la parole au nom du Président M. Appolinaire COMPAORE, a donné la substance des échanges. « Il s’est agi de féliciter SEM Christophe Joseph Marie Dabiré pour avoir été choisi par le Chef de l’Etat pour prendre les responsabilités de Premier Ministre. Ce n’est pas une tâche aisée et il va l’exécuter avec son gouvernement mais aussi avec les entreprises burkinabè, que nous représentons ».

audience president patronat burkinabe avec premier ministre

Le rôle du secteur privé dans l’économie du pays n’est plus à démontrer. « Un pays économiquement assis a forcément un secteur privé fort », rappellera M. DIAKITE. Quand on parle aujourd’hui de création de 40 000 emplois dans le programme du gouvernement, il faut noter que près de 60% de ces emplois sont le fruit des entreprises. « Nous sommes représentatifs de l’ensemble des entreprises burkinabè, avec notamment plus d’une soixantaine d’organisations faîtières sur une couverture nationale. Nous envisageons d’ailleurs d’aller au-delà de nos frontières pour que les entreprises burkinabè qui sont hors du pays soient prises en compte. Nous apportons un appui constant à la recette de l’Etat. » On ne peut donc pas ignorer la contribution des entreprises dans l’économie du pays.

En outre, la délégation du CNPB a évoqué les désagréments que les entreprises rencontrent dans l’exercice de leurs activités, en lien avec la fronde sociale au niveau des agents du Ministère en charge de l’economie et des finances.

Aux dires du Premier Vice-Président du CNPB, le Premier Ministre a rassuré la délégation que le dialogue n’est pas rompu avec les syndicats et que très prochainement, une solution sera trouvée.  « Nous osons espérer que les uns et les autres comprendront que c’est autour d’une table qu’ils trouveront des solutions et non en s’opposant. Il faut que le gouvernement et les syndicats se parlent », conclura t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *