Qui nous sommes

Créé en 1974 dans un élan de solidarité nationale des Opérateurs Economiques du Secteur Privé pour soutenir l’effort de guerre du Gouvernement, le Conseil National des Entreprises Voltaïques (CNEV) a été officiellement constitué en association et reconnu en 1976.

A l’époque, il ne regroupait que des entreprises dont le nombre pléthorique à la longue, rendit la gestion difficile.
Ainsi, pour remédier à cette situation, les statuts de l’organisation ont été modifiés dans les années 1980 pour ne permettre que l’adhésion de groupements, associations et syndicats professionnels dont les membres de base sont des entreprises.

Après une période de veille de ses activités en raison des régimes d’exception qu’a connus notre pays, l’organisation a amorcé sa restructuration dans les années 1990 avec entre autre l’adoption de sa dénomination actuelle » Conseil National du Patronat Burkinabé (CNPB) »

A ce jour, le CNPB compte plus quatre vingt  groupements et associations professionnels avec pour membres de base de grandes, petites, moyennes et micro -entreprises actifs dans tous les secteurs de l’économie burkinabè.

Le CNPB se caractérise par son unité d’action, son attachement au dialogue social et à la concertation. Il jouit d’une grande crédibilité vis-à-vis de l’Etat et des partenaires au développement et est sollicité sur toutes les questions touchant le secteur privé. Il est l’Organisation faîtière des Employeurs du Burkina qui à ce titre les représente auprès des Pouvoirs Publics, des Partenaires au développement et des organisations syndicales de travailleurs.

Il est ouvert à tout groupement/association professionnel national à caractère patronal, représentatif de son secteur d’activités, qui adhère aux présents statuts.

Il est administré par un Bureau qui fixe la politique générale dans les divers domaines de son objet. Le Bureau assure l’exécution des décisions de l’assemblée générale et est investi des pouvoirs les plus étendus pour la réalisation des objectifs de l’organisation.

Le Bureau est composé de 25 membres.
Tous les membres du Bureau sont élus pour cinq (05) ans par l’assemblée générale, à la majorité simple des membres ayant pris part au vote personnellement ou par mandataire.

Le président du bureau est le président du CNPB. Il est élu pour un mandat de cinq (05) ans renouvelables par l’assemblée générale.

Mission/Objectifs

Le CNPB est un cadre d’actions, de représentation, de coordination, de liaison et d’information en faveur du secteur privé dans son ensemble.
Sa mission principale est la défense des intérêts matériels, moraux et professionnels de ses membres.

Ses objectifs généraux sont :

  • Contribuer à l’instauration au Burkina et dans la sous-région d’un environnement propice à l’expansion du secteur privé, en vue de promouvoir le développement économique et social ;
  • Etablir avec les pouvoirs publics et les partenaires au développement des relations de partenariat, afin de promouvoir un consensus à l’appui des réformes et de modifier de manière qualitative les attitudes envers l’initiative privée ;
  • Renforcer les capacités d’analyse et de propositions de ses membres en vue d’influencer les réformes susceptibles de favoriser le progrès socio-économique et partant d’éliminer la pauvreté ;
  • Améliorer la gestion interne des entreprises par l’organisation des sessions de formation, la réalisation et la diffusion d’études nécessaires à la promotion de leurs activités ;
  • Assurer la représentation de ses membres auprès des pouvoirs publics et de leurs démembrements, des organisations patronales sœurs de la sous-région et du continent, des communautés économiques régionales, des bailleurs de fonds, des confédérations de travailleurs, de l’opinion publique et des milieux socio-économiques.

Pour atteindre ces objectifs généraux, les objectifs spécifiques suivants sont poursuivis :

    • Améliorer la gestion interne des entreprises notamment par la réalisation et la diffusion des études nécessaires et par la mise en œuvre des moyens de formation correspondants ;
    • Assurer la représentation de l’ensemble du secteur privé auprès :
      • des pouvoirs publics, à l’échelon national, régional et international ;
      • des organisations confédérales étrangères ou internationales de même nature ;
      • des autres organisations économiques et sociales ne relevant pas de son autorité ;
      • des bailleurs de fonds du Burkina Faso soucieux de l’expansion du secteur privé et du développement du pays ;
      • de l’opinion publique et des différents milieux sociaux par une large information ;
      • des confédérations de salariés en vue de contribuer à la promotion et au maintien de la paix sociale nécessaire au développement et au renforcement de la liberté d’entreprise et de l’emploi.

A cet effet le CNPB peut assister ses membres dans les négociations sociales, proposer et faire signer des conventions collectives et des accords d’établissement dans le respect des lois et règlements en vigueur.

  • Assurer la cohésion indispensable entre tous ses membres et à cet effet il peut :
    • organiser les liaisons et la coordination entre tous les groupements adhérents qui définissent avec lui sa politique générale et demeurent responsables de sa mise en application pour ce qui les concerne ;
    • informer largement tous les chefs d’entreprises de son action et ce, à travers leurs groupements professionnels ;
    • résoudre le cas échéant les problèmes entravant la bonne harmonie entre associations professionnelles.
  • Apporter à ses groupements adhérents tous concours et services en vue d’accroître l’efficacité de l’ensemble des organisations professionnelles.

Le CNPB est membre de la Fédération des Organisations Patronales de l’Afrique de l’Ouest (FOPAO), de la Confédération Africaine des Employeurs (Business Africa) et de l’Organisation Internationale des Employeurs (OIE).