2è Rencontre semestrielle BCEAO-CNPB 2019 : Le Patronat abritera la prochaine, en 2020

    La deuxième réunion semestrielle de l’année 2019 entre la Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et le Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB) s’est tenue le 21 novembre 2019 dans les locaux de la banque. Cette réunion intervient après celle du   a été coprésidée par M. Charles Luanga Ki-Zerbo, Directeur National de la BCEAO et Mme Victoire Bénao, Présidente de l’Association des Femmes Chefs d’entreprises représentant le Président du CNPB.

    10e du genre, cette réunion est une tribune économique entre le secteur privé et la banque centrale. C’est un cadre qui permet de passer en revue les difficultés enregistrées de part et d’autre dans le secteur financier et économique.

    Prenant la parole, le Directeur National de la BCEAO, M.Charles Luanga Ki-Zerbo a souhaité la bienvenue à ses hôtes. Il a tenu à remercier « le Président du Patronat burkinabè et les membres du CNPB pour « l’intérêt particulier accordé à notre cadre semestriel de rencontre ». Poursuivant, le Directeur national de la BCEAO a rappelé que ce cadre a permis de « renforcer les relations entre le CNPB et la BCEAO, de donner plus de de visibilité sur le rôle et les activités de l’Institut d’émission aux opérateurs économiques que vous êtes et de relayer à qui de droit, des préoccupations concrètes liées au financement de vos activités ». M. Ki-Zerbo a ensuite indiqué que l’activité économique mondiale connaît un ralentissement de croissance, un contexte accentué par la crise sécuritaire.

    Mme Victoire Bénao, prononçant le discours du Président, a commencé par remercier ses hôtes pour l’accueil chaleureux. Elle a tenu à saluer l’intérêt qu’ils accordent aux échanges semestriels entre la BCEAO et le CNPB. La représentante du Président du CNPB a souligné le contexte sécuritaire dans lequel se tient cette rencontre avant de demander une minute de silence pour toutes les victimes des terroristes. Elle a aussi salué les efforts constants des autorités et des Forces de Défense et de Sécurité pour endiguer cette crise. Elle a aussi exhorté les investisseurs à « maintenir leur position, car notre pays offre de bonnes conditions d’investissement et regorge de potentialités et d’opportunités ».

    Les lignes bougent au Patronat burkinabè…

    Poursuivant, Mme Victoire Bénao a fait une brève synthèse de l’avancée de la feuille de route adoptée par le Bureau. Ainsi, elle indique que le Président du Patronat a poursuivi ses visites auprès des patronats de la sous-région et du monde pour s’imprégner de leur expérience. Aussi dans le cadre du dialogue social, le CNPB a-t-il entamé les échanges avec les syndicats sur le processus de relecture du Code du travail débuté depuis 2017. La dernière activité en date du CNPB a été la validation d’un plaidoyer les 19 et 20 novembre.

    Pour finir, le Président du Patronat a réitéré sa gratitude à la BCEAO pour l’institutionnalisation et la régularité d’un tel cadre de rencontre. Il a introduit une doléance au Directeur National de la BCEAO : que le CNPB abrite la prochaine rencontre semestrielle en 2020. Une demande proposition qui a été « accueillie avec grand intérêt » selon les termes de M. Ki-Zerbo, qui a marqué son accord.

    Le Patronat aborde les préoccupations du secteur privé

    La rencontre semestrielle s’est poursuivie avec le point des recommandations issues de la précédente réunion, puis un retour d’informations économiques. Ensuite, il s’est agi pour la BCEAO d’apporter des éclairages et des réponses à quelques préoccupations du secteur privé. Ces préoccupations se résument en 5 points :

    • Des éclaircissements sur les activités de sociétés burkinabè de trading et leur légalité ;
    • L’état d’avancement du processus de création de la monnaie unique, l’éco ;
    • Etat des lieux et perspectives du dispositif de soutien de la BCEAO pour le financement des PME/PMI de l’UEMOA ;
    • La gratuité de certains services bancaires ;
    • Etc.

    Par ailleurs, cette deuxième réunion semestrielle a été l’occasion pour le Patronat d’introduire un souhait : accueillir la prochaine réunion dans le premier semestre de 2020. Une demande qui a été « accueillie avec grand intérêt » selon les termes du Directeur National de la BCEAO qui a marqué son accord.

    A l’issue des échanges, Mme Bénao a, au nom du Président du CNPB, remercié le Directeur national de la BCEAO et son équipe pour « ces échanges aussi riches que fructueux ». Le Directeur National de la BCEAO lui, a remercié les membres du CNPB pour leur disponibilité constante, avant de souhaiter que « nos relations se poursuivent dans une dynamique de consolidation ». Pour finir, il a donné rendez-vous pour le 21 mai 2020, une date à titre indicatif.