Une délégation du CNPB chez le Premier Ministre : « Les préoccupations syndicale, sanitaire, sécuritaire, sont nos préoccupations »

    Une délégation du Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB) avec à sa tête le Président Appolinaire COMPAORE, a été reçue par le Premier Ministre burkinabè SEM Christophe Joseph Marie DABIRE le vendredi 13 mars 2020. Deuxième du genre avec M. COMPAORE, il s’est agi d’une visite de courtoisie.

    S’exprimant au nom du Président du CNPB, le 1er Vice-Président, M. Seydou DIAKITE, a rappelé que cette visite est la 2e du genre depuis l’élection du Président Appolinaire COMPAORE  à la tête du CNPB. Il a confié qu’ils sont venus échanger avec le Premier ministre sur l’évolution de la situation nationale. « Parce que nous sommes des chefs d’entreprises ; nous avons besoin de quiétude, de tranquillité et de paix pour évoluer dans nos affaires et accompagner efficacement l’Etat dans la quête de solutions aux problèmes de notre pays », a-t-il précisé. En effet, selon M. DIAKITE, c’est normal que de temps en temps il y ait ces concertations « pour que nous fassions part de nos préoccupations au Premier ministre, que nous portions à sa connaissance les problèmes dans le monde du travail ».

    Le Président du CNPB, M. Appolinaire COMPAORE (1er plan à droite) et le 1er Vice-Président, M. Seydou DIAKITE (1er plan à gauche)

    Le 1er Vice-Président du CNPB a rappelé que le Patronat est en concertation en ce moment avec l’UAS. L’audience, a-t-il ajouté, a donc été le lieu aussi de rendre compte au chef du gouvernement de l’évolution des travaux. A ce sujet, il a assuré que « nous essayons d’avancer au mieux des intérêts des travailleurs et au mieux des intérêts des entreprises. Il n’y a pas de développement sans concertation ». De fait, « il faut donc de temps en temps que nous venions voir nos gouvernants pour nous assurer qu’ils vont accompagner efficacement le développement de nos entreprises pour que nous soyons là pour les besoins de notre jeunesse », explique M. DIAKITE. Pour lui, quand on parle de création d’emplois, de création de ressources, il ne faut pas occulter le fait qu’il y a des gens qui investissent sur le monde des affaires.

    Par ailleurs, l’audience a été l’occasion pour le Patronat de remettre un mémorandum au chef du gouvernement. Ce mémorandum, explique le 1er Vice-Président, « reprend l’ensemble des préoccupations du monde des affaires ». « Mais soyez rassurés, la préoccupation des syndicats, c’est notre préoccupation ; la préoccupation sanitaire, c’est notre préoccupation ; la préoccupation sécuritaire c’est notre préoccupation », conclut-il.

    M. Appolinaire COMPAORE, Président du CNPB, remettant le mémorandum au Premier ministre