Secteur privé : Le CNPB se dote d’un plan de Communication 2021-2024

    Le 11 mai 2021, le CNPB était en atelier de validation de son plan de communication 2021-2024 dans la salle de réunion de l’institution. Présidé par Arouna NIKIEMA, secrétaire chargé de l’organisation, de l’information et des relations publiques du CNPB et représentant le président du CNPB, l’atelier a connu la participation de plusieurs membres du Bureau du CNPB, de plusieurs présidents de groupements et des partenaires du CNPB, y compris les coordonnateurs de projets et programmes du CNPB. Julie Kazagui, représentante de l’Organisation internationale du travail (OIT) a pris part à l’atelier par visio-conférence.

    D’entrée, à la demande du président de séance, les participants ont observé une minute de silence et de pensée pieuse pour le repos de l’âme de Hyppolite GUINGUERE.

    Le présidium, de gauche à droite : Hubert MILLOGO, Arouna NIKIEMA, Pauline YAMEOGO

    Prenant la parole pour prononcer son discours, le représentant du président du CNPB a expliqué que les conclusions du diagnostic institutionnel à l’occasion de l’élaboration du plan stratégique 2020-2024 du CNPB et de l’étude de faisabilité pour la mise en place des conseils régionaux du CNPB, montrent qu’en dépit des outils dont dispose CNPB en matière de Communication, il n’est pas bien connu, d’où une perception insuffisante de ses actions ». C’est dans ce cadre qu’une stratégie et un plan de communication ont été réalisés. Pour lui, le rôle de la communication au sein d’une organisation n’est plus à démontrer. De fait, il a exhorté les participants à « des échanges francs et fructueux » afin qu’au sortir de cet atelier, des recommandations pertinentes soient formulées « pour une meilleure application de ce plan de communication ». Il a fini son mot en remerciant le Bureau des activités pour les employeurs de l’OIT pour son appui à la réalisation du document.

    Le Bureau international du travail, un partenaire privilégié du CNPB

    Julie KAZAGUI, spécialiste principale/Bureau des activités pour les employeurs du BIT

    La représentante du BIT a exprimé sa joie de prendre part au présent atelier. Julie KAZAGUI a rappelé que le soutien de son organisation est une continuité. En effet, l’enquête dans le cadre de l’étude de faisabilité pour la mise en place des conseils régionaux du CNPB « a été réalisée il y a quelques mois avec le soutien de l’OIT ». La spécialiste du BIT a souligné que son organisation, par l’intermédiaire de son Bureau des activités pour les employeurs (ACT / EMP), « a développé au fil des années une coopération exemplaire avec le CNPB, qui est un de nos partenaires privilégiés. »

    Par ailleurs, Julie KAZAGUI a estimé que les défis du CNPB sont importants, surtout en cette période de crise sanitaire. C’est pourquoi, dit-elle, « nous ne pouvons donc que nous féliciter de la démarche entreprise par le CNPB pour se doter d’une stratégie et d’un plan de communication, préparés et articulés autour de la vision et de l’ambition que s’est fixé l’organisation d’ici 2024 ».
    Du reste, Mme KAZAGUI a réaffirmé la disponibilité du BIT à « poursuivre et renforcer son appui au renforcement des capacités institutionnelles du CNPB ».

    Après les discours, Arouna NIKIEMA a donné la parole à la consultante, Pauline YAMEOGO pour présenter la stratégie et plan de communication 2021-2024 du CNPB puis répondre aux préoccupations des participants. Ces derniers ont apprécié positivement le travail de la consultante et ont fait des suggestions également. C’est un plan de communication consensuel qui a été adopté sous réserve de la prise en compte des contributions qui ont été apportées.

    Service d’information et de communication
    Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB)